Star Wars VII: Le réveil de la force AVEC SPOIL

On n’osait plus y croire. La saga Star Wars c’était 6 épisodes, 6 films. Même les plus têtus s’étaient résignés, George Lucas l’avait dit et redit: Star Wars n’aura pas de suite.
Puis vint l’annonce du rachat de Lucasfilm par Disney, vint la première Bande d’annonce, puis d’autres, vint la communication gérée avec brio (les bandes d’annonces surprises, les déclarations plus ou moins volontaires), les fuites d’images, les rumeurs et enfin, le 16 décembre, en France, la tant attendu sortie du réveil de la Force !!

Mais qui dit suite d’une saga aussi culte, dit aussi débats, controverses et polémiques. Disney ne va t-il pas tomber dans le piège du marketing à outrance ?  Les fans qui ont décrié la prélogie, décrieront-ils Star Wars VII ? La firme aux grandes oreilles sera-t-elle capable de reprendre le flambeau ?

Premièrement Star Wars à été, est et sera toujours commercial. En effet George Lucas avait négocié, dès l’épisode IV, la totalité des revenus issus des produits dérivés. On peut citer par exemple, les ewoks de l’épisode VI, qui étaient clairement destinés à se retrouver au pied des sapins ou en cadeaux d’anniversaires. Les lecteurs ayant grandis dans les années du Club Dorothée se rappellerons peut-être de cette chanson là…

Et bien non ! Ce nouvel opus réussi le dur jeu d’équilibriste, répondant aux attentes des fans et permettant de satisfaire les investisseurs


Mais cela gêne-t-il réellement ? Tout dépend de notre point de vue…

Les Fans purs et durs de Star Wars n’ont pas toujours été tendres envers George Lucas. La prélogie fut pour beaucoup une déception (Jar Jar Binks, les midi-chloriens, les scènes d’amour de Padmé et Anakin, les effets spéciaux, trop d’images de synthèse). Mais J.J Abrams avait, dès le départ, annoncé sa volonté de s’inscrire dans l’esthétique de la trilogie originale: moins d’effets spéciaux numériques, plus de décors réels etc…

PHOd7cd278c-55ed-11e4-9c12-d154360517be-805x453
J.J Abrams devant l’un des décors de Star Wars

Bref du côté des fans pas ou si peu de raison de s’énerver contre Star Wars VII.

Attaquons nous maintenant au plus gros morceau: le film en lui même.
Tout d’abord et ce n’est pas rien ce film est BEAU. On pourrait faire un arrêt sur image a n’importe quel moment on obtiendrait une image éblouissante. Mais surtout c’est un film réalisé par un fan pour les fans. Je m’explique, certains critiquent ont reproché à Abrams de ne pas avoir assez « malmené » la saga, le film ne comportant pas de vrai renouveau. Pourtant il avait déjà prouvé sa capacité a surprendre les fans comme dans Star Trek. Il n’a donc pas osez secouer les fans, mais est-ce que les fans veulent réellement être surpris ? Non ils veulent pile ce que leur à donner J.J.Abrams….  Evidemment le spectateur n’aimant Star Wars que modérément n’y verra qu’une pâle copie ou recyclage d »Un nouvel espoir ». Le vrai passionné lui aimera tous les clins d’œil, les caméos, les références. Il prendra plaisir à voir ce film qui n’est pas le film du siècle je vous l’accorde mais qui reste un excellent Star Wars. Ce film à lui seul est BIEN MEILLEUR que la prélogie, des vrais scènes drôles, des acteurs qui jouent bien et une vrai direction artistique.
Il y a cependant une chose qui me déçoit particulièrement; les hologrammes !  Si vous connaissez la saga et aimez vous me comprenez… Je ne suis pas contre moderniser l’univers de Star Wars, mais les hologrammes bleutés font partie du « patrimoine ». Mais si c’est le seul point noir d’un film de cette envergure nous passerons l’éponge.
Côté personnages on prend un malin plaisir à retrouver les icônes des premiers films qui sont toujours aussi classes malgré l’âge. Harrison Ford garde toujours son célèbre sourire, Carrie Fisher reste toujours aussi charismatique et Mark Hamill, qui, même avec sa seule scène, est d’une prestance à couper le souffle.

Harrison-Ford-Carrie-Fisher-Mark-Hamill-Today
Harrison Ford, Carrie Fisher et Mark Hamill

Les nouveaux protagonistes s’inscrivent parfaitement dans ce vaste univers.
Notamment Kylo Ren: le nouveau méchant qui parions le connaîtra une évolution au cours des films suivant. En effet la nouvelle figure du côté obscur que l’on nous montrait dans les Bandes d’annonces comme le digne successeur de Dark Vador ne l’est pas… pas encore du moins. Il est encore plein de doute, d’angoisse et d’opposition. Si son rôle est un peu en dessous des Bandes d’annonce pour cet opus on devine son potentiel. Et il pourrait très bien devenir un méchant de la même trempe que son illustre grand-père.

Si certains critiques affirment que Star Wars VII ne pourra être jugé qu’avec les deux autres films (prévu respectivement en 2017 et en 2019). Je ne suis pas d’accord, la volonté de J.J.Abrams était que Star Wars VII soit indépendant, autonome, il serait donc logique de critiquer ce film sans tenir compte du futur.

Star Wars VII est donc une réussite avec des beaux moments et de l’émotion, un film digne de la saga qui à sut surmonter de nombreux obstacles et qui nous ouvre les portes d’une nouvelles trilogie.

Sur ce merci et que la force soit avec vous, Birtyn.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s